Eventail

J’ai marché sur le papier et l’aiguille était mon bâton de pèlerin. Cartes terrestres et marines de Bretagne nord, où j’ai grandi, m’ont accompagnée lors de ces dessins et en ont inspiré certains tracés.

Peu à peu les premiers dessins d’aiguille de noir et de blanc, s’ouvrent à la couleur par les plantes et au volume par le raku.

Comme une jupe de femme dans le soleil et le vent,
Un pont du nord au sud associant mes contraires,
Une respiration à ciel ouvert, la nuit sous la voûte.
Dessins d’aiguille papiers percés - papiers troués dessin d’aiguille,
Un voile se lève
Le braille m’éclaire
Les dentelles tombent
Moucharabieh, voir du-dedans. 

(Audrey Croc juillet 2011)